Impressions sur la Villa Harold et Maryse

WOW. 2 mois que je veux bloguer à propos de notre voyage à l’Île Maurice. Il aura fallu que je prenne le temps, ce samedi après-midi, de paramétrer un blogue, ici-même, sur carnet.adrienoleary.com, pour pouvoir le faire. Je rentre immédiatement dans le vif du sujet, avec un partage d’impressions de notre expérience chez Harold et Maryse, à Blue Bay. Pour être précis, je commence avec ce que je n’ai pas aimé… et je terminerai avec ce que nous avons aimé, car je garde malgré tout un bon souvenir de notre séjour à Blue Bay (et j’ai donné 4 étoiles sur 5 à Harold et Maryse sur Google+ Local).

DSC_1402-001

Sans avertissement, le prix chargé pour les repas du soir – en fin de séjour – est 50 % plus élevé que le prix annoncé.

Maryse indiquait que le repas du soir pouvait nous être préparé :

Une cuisinière prépare le repas du soir au prix de 20€ pour votre famille.

Dès notre arrivée, alors que je suis en auto avec Maryse, je lui confirme notre intention de se faire préparer les repas du soir. Je lui rappelle qu’elle m’avait parlé d’un prix de 20 euros et je lui indique que je m’attends à ce qu’elle me confirme ce chiffre. Finalement, nous demanderons le repas du soir 6 jours sur 7… et la confirmation ne viendra que le jour du départ. Maryse nous demande 30 euros par repas du soir. Je lui rappelle qu’elle m’avait donné une autre information avant que je ne réserve… mais elle me confirme pareil le prix de 30 euros. Je n’insiste pas. Et je paye.

Un tour de bateau est inclus dans le prix de notre réservation pour la villa. Une fois rendus, on ne nous parle plus de ce tour gratuit.

Dans le même échange de courriels, avant de réserver, on nous dit :

Le transfert de votre arrivée sera offert, avec un tour de bateau à fond de verre dans notre Parc Marin.

Une fois rendus, nous parlons de façon informelle du fait que nous souhaitons faire un tour de bateau. Puis, je ne me souviens plus comment, mais on vient à parler d’une sortie pour aller à l’Île aux Aigrettes ainsi qu’à l’Îlot des Deux Cocos et dans le Parc Marin. Jamais le prix (ou la gratuité) de la sortie ne sont abordés par Maryse. Et c’est moi, la veille de la sortie, qui en parle, en rappelant qu’un tour de bateau à fond de verre nous avait été offert. Là, on m’indique que ce sont deux choses différentes et que la sortie coûte 75 euros pour deux adultes et deux jeunes enfants (dont un bébé). On confirmera que l’on fait bel et bien la sortie (et on sera même super contents de l’avoir faite, car une journée en bateau avec Harold est une sacré expérience)… mais on aurait aimé plus de transparence.

DSC_1331

L’Internet sans fil est extrêmement lent, contrairement à ce qui m’avait été annoncé.

Travailleur autonome, je voulais travailler à mi-temps pendant notre séjour à l’Île Maurice. La propriétaire m’avait ainsi assuré que l’Internet sans fil fonctionnait très bien… alors vous imaginez ma surprise quand je découvre à notre arrivée que l’Internet ne fonctionne pas dans notre logement, à part sur la terrasse et de façon extrêmement lente. Dès le lendemain, je n’ai pas eu le choix que de trouver la boutique Orange à Mahébourg pour prendre une carte 3G pour me connecter à Internet via mon iPhone. Ici, je ne pense pas que la propriétaire ait été malhonnête, car l’Internet sans fil fonctionne certainement très bien dans son logement. J’en veux pour preuve le fait qu’elle répondait rapidement à mes nombreux courriels. Mais affirmer que l’Internet sans fil est rapide dans l’ensemble de la villa – sans l’avoir vérifié – n’est pas correct.

Voilà pour les déceptions. Maintenant, ce que nous avons aimé chez Harold & Maryse :

  • La rapidité avec laquelle Maryse répond aux courriels;
  • Être conduit par Maryse à Mahébourg, le jour de l’arrivée, pour acheter le nécessaire de base au London Way ainsi qu’au marché;
  • Le sourire, les attentions et le charisme de Harold;
  • Le sourire, la gentillesse et la qualité du travail des deux femmes qui s’occupent du ménage et du lavage du linge;
  • La proximité de la plage, à 300 mètres de la Villa;
  • Cinq des six repas du soir, variés et pleins de goûts;
  • Être attendus à l’aéroport (et n’avoir qu’un transfert de 15 minutes);
  • La gentillesse – et les prix relativement modérés – du chauffeur de taxi qui nous attendait à l’aéroport, et que nous avons embauché pour aller à la Vanille Réserve des Mascareignes;
  • L’appartement en rez-de-jardin, propre, spacieux et bien équipé.

DSC_1397

Pour finir, faites attention. L’adresse du site officiel de Harold & Maryse est www.harold-et-maryse.com. Le site qui utilise le même nom de domaine sans les tirets dans l’adresse usurpe leur nom.

Et, pour ce qui est de Blue Bay comme tel, nous avons été enchanté par la plage, fréquentée autant par les mauriciens que par les touristes, la semaine comme la fin de semaine. Un bémol quant au positionnement de Blue Bay est qu’il n’y a que  peu de restaurants ouverts le soir. Et il n’y a ni épicerie ni marché de fruits et légumes. Sans auto, il faut prendre le bus ou le taxi pour faire les courses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *